sous spi entre Belle Ile et Hoëdic

commentée du peloton et depuis la flotte B par FIRST IN FIRST OUT

1ère étape L'Ile aux Moines - L'Ile aux Moines
Normalement c'est une mise en jambe. Beau temps, 6 - 8 nœuds de vent 10min avant le départ et puis au moment de couper la ligne, bing, le vent tombe, le chrono lui continue et les flottes B et C se déhalent tant bien que mal vers la sortie de l'anse de Kerdelan. Si bien qu'au moment de doubler l'Ile de la Jument le courant s'est déjà inversé et c'est la folie du tapis roulant à contre sens qui commence. Je pense avoir tenté 5 fois de franchir l'Ile de Berder sans pouvoir concrétiser. Bref beaucoup de camarades comme moi ont mouillé derrière la Jument et non pas au milieu de la passe pour y laisser son mouillage, en attendant le début de la renverse.
Dès la fin du flot je me précipite vers la sortie pour virer sud Méaban, les buissons et la Souris pour revenir dans le Golfe avec bien sûr le même système de tapis roulant, inversé ce coup là, mais comme je rentre il est toujours à contre sens. Bref j'arrive à proximité de la ligne vers 20h20 mais celle-ci est fermée depuis 20 min. Aaahhh les boules... 

Le fait du jour: 
11 bateaux sur 48 partants ont pu terminer dans les temps et seulement 6 sur 39 pour le 2e départ donné trop tard par rapport à la force du vent et aux horaires de marées.

 

2ème étape L'Ile aux Moines - Groix

Alors là, changement de décors en terme d'effort à bord. Du départ à l'arrivée sous spi avec quelques empannages par 10 nœuds de vent maxi, c'est à dire depuis l'Ile aux Moines jusqu'à Groix sans enlever la bulle, c'est-y pas beau ça? Et tout ça par un temps de rêve, d'ailleurs à l'arrivée les mines étaient plutôt rouge de bonheur.

Le fait du jour:
A part les quelques mots d'oiseaux échangés entre Daniel et le capitaine d'un ferry reliant Lorient à Groix, la chose que j'ai en mémoire c'est ma victoire de manche devant l'indéboulonnable Bruno.

 

3ème étape Le tour de Groix
Peu de vent mais du vent quand même pour faire le tour de Groix par le nord après une bouée de dégagement où Pen Men nous a réservé quelque mistoufle. La descente sur les Birvideaux s'est faite tranquillement avec une bascule de vent qui était prévue et la remontée sur Groix ne fut qu'une formalité car les jeux étaient faits au passage du phare.

Le fait du jour:
A part la bande de dauphins qui m'escortèrent pendant 20 min, quelques bateaux ont malheureusement terminés hors temps.

 

4ème étape Groix - Belle-Ile
Après un briefing du comité de course qui annula la course de nuit pour cause d'absence notoire de l'accessoire indispensable qu'est le vent, la flotte se dirigea vers Belle-Ile au moteur dans l'attente du thermique.
Ce qui fut fait en début d'après-midi. Bouée de dégagement, puis trace directe sur la pointe de la Ramonette à Belle-Ile sous spi.

Le fait du jour:
Accueil exceptionnel par le personnel du port du Palais qui nous organisa une très efficace ronde d'amarrage avec leurs pneumatiques digne d'un show à l'américaine.

 

5ème étape Belle-Ile - Hoëdic
Traditionnel départ sous spi et route directe sur une bouée mouillée à 200m dans l'ouest de "Er Palaire" pour prendre le passage des Sœurs et arriver devant Argol. Et bien cette étape a été également faite entièrement sous spi.
La dernière étape, ça sent l'écurie mais en même temps ça sent la fin d'une semaine extra. 
Extra par la bande de potes qui régatent sportivement.
Extra par la gentillesse des organisateurs et des bateaux suiveurs.
Enfin extra par les 2 soirées de gala, la première au départ et la deuxième à l'arrivée à l'Entrepont.

Le fait du jour:
A l'année prochaine

 

MERCI aux organisateurs et BRAVO à tous les concurrents

Copyright © 2001 [@rlink]. Tous droits réservés.