L'intro

En cliquant sur les photos, vous les avez plein écran et certaines ont des bulles!
Dcp_2700.jpg (73548 octets) Alors là , on a été bluffé. On ne savait pas que MICO et  sa bande avait le bras (je dis bien le bras) aussi long pour obtenir pendant une semaine entière une météo de rêve.
Apparemment cela ne s'était pas produit depuis plus de 3 ans.

Et qui dit temps "idéal" dit parcours "idéal" et surtout organisation "idéale". Bref j'ai eu la très nette impression que cette édition n'avait rien à voir avec le gentil foutoir de l'an dernier.
Le lieu de ralliement était le petit port de l'Ile aux Moines.
Le trop petit nombre de catways nous impose les mouillages et comme dit MICO: " enfin un retour aux vraies valeurs", sauf que pour aller chercher des allumettes ou du sel à terre avec un service de rade surbooké, c'est galère.
Bref les traditionnelles retrouvailles entre potes voileux et potes organisateurs font chaud au coeur.
Et les anecdotes sur la dernière Transquadra allaient bon train.
Dcp_2702.jpg (89828 octets)
Dcp_2703.jpg (72878 octets) On passe tous un interrogatoire en règle dans le vaisseau amiral de Daniel Boutan, "Pirc'hirin Ar Mor"; à la suite de quoi chaque concurrent se voit équipé d'une superbe veste de quart.
Les années précédentes nous avions eu des chemises et des polos que nous ne pouvions mettre because la météo pourrie, cette année les organisateurs voulaient du beau temps donc ils nous ont offert des cirés, que nous n'avons pratiquement jamais mis, météo oblige.
Le pot d'accueil réunissait autour de MICO et sa bande, les concurrents, le président du club de l'Ile aux Moines (ANIM), Jean Chapel qui tient les rênes de la course des vieux safrans,  et même de célèbres autochtone (Roger Zabel) trinquèrent avec nous.
Dcp_2705.jpg (111679 octets)
Dcp_2706.jpg (110531 octets) Dcp_2708.jpg (112581 octets)
Dcp_2709.jpg (35958 octets) Après la photo de famille, la soirée fut animée par des duettistes d'enfer (guitare + accordéon)

Le service de rade géré par MICO permit à chacun de mettre le bijou dans l'écrin pas trop tard dans la nuit.

Et en plus les prévisions météos sont excellentes.

En avant pour la première étape

Le reportage sur l'édition 1999 est sur ARWEB dans la rubrique "voile" ou en cliquant directement sur

affcdi.jpg (122135 octets)

Copyright © 2000 [@rlink]. Tous droits réservés.
Révision : 03 juillet 2008 .